tl_files/BVGNT/Nouvelles/2013/20130226-RT2012/20130226-RT2012-03.jpg

RT2012

La réglementation thermique est entré en vigueur, et malgré la préparation de l'agence et au delà de l'ensemble des agences d'architectures, la mise en place sur les projet individuels qui d'habitude ne font pas appel à d'autre ingénieurs que ceux en charge de la structure se retrouvent aujourd'hui dans une position complexe. Les outils développés et obligatoire pour la certification ont été développé extrêmement rapidement et ont dû repousser la date de certification en raison de mise à jour du moteur de calcul imposé Ils font aujourd'hui face à deux problématiques majeurs.

La disparité de leur interfaces logiciels malgré une méthodologie de calcul imposé provient du fait qu'ils sont issu de monde et de cultures différentes rendant leur comparaison hasardeuse. La majeur partie des éditeurs certifiés et donc autorisés sont issu du monde de l'ingénierie et possède des interface techniques difficilement compatible avec les logiciels d'architecture contemporains. Au delà de cet aspect, le paramétrage et la saisie des données est technique et nous oblige à sortir du flux de conception afin d'obtenir des retours sur les option retenue en esquisse.

tl_files/BVGNT/Nouvelles/2013/20130226-RT2012/20130226-RT2012-01.jpg

Presque aucun n'intègre les solutions architecturales leader du marché de manière correcte. En effet, les derniers logiciels de conception architecturale ont ceci de fascinant et d'extrêmement efficient lorsque l'on les utilise correctement qu'ils ne permettent plus de seulement offrir une représentation (plans, coupe ou façade), mais une modélisation et pas uniquement  tridimensionnelle. Correctement paramétré, ces derniers permettent de saisir des champs de valeur informative (type de matériaux, débit, puissance, R isolant, ...). Ces données, essentielles, représentent l'équivalent des chartes de calques sous les anciens logiciel de dessin, elles sont mise en place à l'agence de manière active depuis quelques années par paliers et aujourd'hui, nous sommes capable de pouvoir renseigner l'ensemble des composant d'un ouvrage. Ne pas tirer parti de la présence d'information présente et déjà saisie dès les phases esquisse pose un sérieux problème à une conception efficace.

L'intérêt de l'architecte et de nos client est de pouvoir tester des les phases de faisabilité les solutions qui nous permettront de répondre aux attentes réglementaires sans sacrifier l'architecture. Même si une (seulement une seule aujourd'hui) solution est clairement positionné sur ce créneau, il lui manque encore cet intégration aux outils de l'agence.

tl_files/BVGNT/Nouvelles/2013/20130226-RT2012/20130226-RT2012-02.jpg

Au vu des solution offertes, l'agence se donne donc un an pour auditer les différentes solutions et intégrer celle qui sera le plus adapté une conception fluide et respectueuse de l'environnement. Les solutions retenues et actuellement en test sont pléiade comfie et archiwizard. Les études thermiques pour les projets individuels comme sur les projets plus imposants sont pour l'instant confiés à nos confrères thermiciens.

Revenir